Verena Krause - Soprano

Née à Karlsruhe, Verena Krause a étudié au Mozarteum de Salzbourg, au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris et à la Schola Cantorum Basiliensis ; Verena Krause a aussi participé aux masterclasses avec des Ks. Elly Ameling, Ks. Victoria de Los Ángeles, Richard Miller, Jean-Pierre Blivet, Margreet Honig et d’autres.

 

Comme soliste dans le genre de musique de chambre, de mélodie et musique baroque, on en a pu l’entendre en France («Printemps de Poitiers»), en Italie (Firenze, Torino, Asolo, Saint Marin, Palermo, entre autres), à Munich: Alte Pinakothek, Bruehl, Bad Kissingen, Francfort), au Japon, au Chili (1999 et 2006 un mois de concerts: Mozart, musique française et d’autres), en Espagne  «Paláo de la Música» Barcelone), en Suisse (EXPO 2002 à Murten, préparation : Anthony Rooley), en Autriche ( Résidence de Salzbourg, Palais Mirabell, Grande Salle du Mozarteum,: Palais Lobkowitz de Vienne) et en Russie avec des musiciens renommés tels Joerg Demus, pianiste, Patric Gallois, flûtiste, Julius Berger, violoncelliste et aussi des ensembles d’ instruments d’époque comme la Salzburger Hofmusik (chef: Wolfgang Brunner, clavecin et pianoforte).

 

Verena Krause compte plusieurs enregistrements à son actif, dont des mélodies de Schubert et des pièces de musique ancienne pour voix, à retenir le disque de Noël «Lauft, ihr Hirten» (Felicitas-Records) et «La faretra smarrita» (CPO). L’opéra lui confie des rôles comme Grilletta dans «Lo Speziale» de Josef Haydn (l’Opéra de Chambre de l'Allemagne du Sud, Ulm et en Slovénie), Apollo dans les «Il Parnaso Confuso» de Gluck à Budapest (mise en scène avec la gestuelle baroque, Capella Savaria sous la direction de Reinhold Kubik), Margery dans l’opéra “The Dragon of Wantley” de Frederic Lampe (parodie sur des opéras de Händel) et Vénus dans un Masque de James Fisin “The Judgement of Paris” (Théâtre Teufelhof à Bâle). Dans un concert-opéra avec mise en scène aussi de Carlos Harmuch (école d’Opéra de la SCB de Bâle) elle interprète Ilia et Euridice dans des extraits opéras de Mozart et de Gluck sous la direction de Bohdan Shved dans le finale du Festival de Musique Ancienne à Lviv, Ukraine. En 2006 elle gagnait aussi les faveurs du public au Chili dans le rôle de Maria dans le musical « La mélodie du cœur ».

 

En musique sacrée Verena Krause a chanté au Festival de Reutlingen (Leçons de Ténèbres de Couperin), avec l’Ensemble de la Salzburger Hofmusik au Festivals de Herne, Radovljica et plusieurs fois au Festival de Flandres (Bruges), avec l’Ensemble Vocal de Bourgogne (Mozart: Messe en do mineur) et se produit régulièrement dans les églises de Bâle et d’autres  comme celle de la Sainte Marie à Luebeck, (Misse en si mineur de Bach), Münchner Hofkirche, église réf. de Zürich-Enge, l'église de l'Université de Salzbourg (Passion de Saint Jean), celle-là aussi à Ferrara (avec I Virtuosi delle Muse).

 

Son apparition au Festival de Bad Urach (Brahms et autres lieder) en 2007 a été saluée par la presse et le public ; elle a été alors réinvitée en 2008, 2009 et 2011 pour Beethoven (Lieder), Händel (L’allegro, il Pensieroso e il Moderato) et Schubert (Le pasteur sur le Rocher). En 2010 Verena Krause débutait avec Michel Corboz, l’Ensemble Vocal de Lausanne et l’Orchestre de Chambre de Lausanne dans la Métropole de Lausanne (Bach, Händel et Fauré en direct en DRS 2) et on a pu la retrouver à Bâle dans la Martinskirche dans le Requiem de Mozart et dans Händel “The Power of Music” (“Ode for Saint Cecilia’s Day” et “L’allegro, ...” RegioChor Basel-Binningen, dir. Bohdan Shved). Ce dernier a été aussi présenté avec grand succès à Lwiw au Festival de Musique Ancienne en 2012, ainsi que deux fois en Suisse. En 2012, elle interprèta La Bonne Chanson de Fauré avec Gérard Wyss et le Quatuor Caravaggio à Bâle, elle présenta aussi son propre programme de Lieders romantiques dans la série "aurore" et à Kiew débuta au Festival de Musique de chambre avec le Requiem de Brahms en version de deux pianos avec Frederic Chauvel et Marc Sole-Leris.

 

Les derniers « highlights » étaient à Berne en décembre 2013 avec la chorale "Orpheus" (dir. R. Rychard). Le Requiem de Fauré à Berne et celui de Brahms à Bâle, aussi sous la direction de Bohdan Shved, la Lauda di Natività del Signore (Respighi) avec la chorale « Orpheus » (dir. R. Rychard) et en février 2014 Le Roi David de Honegger avec la chorale « Amadeus » (dir. B. Shved), enn octobre 2014 Schubertiade au Festival International de Bad Urach et de nouveau à Berne en 2015 avec la chorale « Orpheus » l'Ode de St. Cécile de Händel et en Septembre avec la chorale « Amadeus » la Création de Haydn. 

Prochainement: Réquiem de Fauré et Aus der Tiefe (cantate de Bach) à Bâle dans la Martinskirche avec le RegioChor Basel-Binningen ( 7.11.15)

Nouveau: soliste de l'ensemble "Place Vendôme" et du Jan Rainer - Swing Orchestra (musique swing des années 20 au 60)